Se connecter
Marque Employeur

[Récap’ Webinar] Expérience collaborateur : on fait le bilan, calmement ?

Vous avez manqué le webinar du 28 juin sur l’expérience collaborateur ? Voici le récap’ des échanges sur trois expertises RH : la marque employeur, l’onboarding et la politique de bien-être, respectivement représentés par :

  • Thomas Chardin, Dirigeant Fondateur ParlonsRH
  • Victory Orset , Directrice Communication & Marketing de Yuco
  • Nathaniel Philippe Fondateur et CEO de Heyteam

Petite séance de rattrapage pour ceux qui auraient manqué nos précédents webinars sur l’expérience collaborateur : c’est un concept qui regroupe toutes les interactions vécues par le collaborateur dans l’entreprise, de son recrutement jusqu’à son départ.

1. Les chiffres et les tendances de l’expérience collaborateur

Thomas Chardin a récemment réalisé pour ParlonsRH un baromètre RH sur l’expérience collaborateur auprès des professionnels des ressources humaines. Les chiffres qui en ressortent sont très encourageants quant à la prise en compte de ce sujet dans les enjeux stratégiques de l’entreprise :

  • Pour 71% des interrogés c’est devenu un sujet stratégique
  • 80% la considèrent comme une tendance de fond
  • Seuls 3% ne connaissent pas le terme “expérience collaborateur”

Selon Thomas Chardin, l’expérience collaborateur est une opportunité de (re)positionner la fonction RH au coeur de son activité : se focaliser sur l’Humain, ”le “h”, de DRH”. Mais aussi de disposer de plus d’envergure pour peser dans les décisions structurantes d’une entreprise.

Pourtant 73% des interrogés n’ont lancé aucune démarche d’expérience collaborateur. Pourquoi un tel écart entre prise de conscience et mise en action ? Ce n’est pas un problème de légitimité puisque 90% savent que c’est à la fonction RH d’adresser le sujet.

Quelques pistes de réflexion :

  • La fonction RH s’est longtemps cantonnée à des fonctions “régaliennes” : gestion de la paie, mise en conformité des sujets législatifs, garante des processus RH… Il peut-être compliqué d’absorber un nouveau sujet aussi stratégique et transverse.
  • La peur de l’échec sur des pratiques d’innovation RH : comment aborder la question de la perception et du ressenti collaborateur ?
  • Comment construire une nouvelle culture RH orientée marketing? “On ne s’adresse pas de la même manière à tous” insiste Thomas Chardin. Cela implique une segmentation de son “marché” pour mieux adresser les demandes internes.

La première étape est une phase d’écoute active : via des enquêtes, non pas de climat social, mais axées sur le ressenti, la motivation et l’engagement. “Aujourd’hui il est beaucoup plus simple de lancer ce type d’enquêtes grâce à l’offre de nombreuses start-up.”

Quels leviers activer en priorité pour améliorer l’expérience collaborateur ?

  • Proposer un onboarding aux couleurs de la marque employeur
  • Favoriser une relation managériale bienveillante
  • Faire de votre recrutement une expérience candidat unique

2. Focus sur l’onboarding avec Heyteam

L’onboarding est un moment sensible pour le collaborateur et l’employeur. Il s’étale du moment de la signature de l’offre d’embauche jusqu’aux 6 à 12 mois suivant l’arrivée du collaborateur.

65 % des entreprises n’ont aucune stratégie d’intégration. Or on sait que 32% des salariés quittent leur entreprise dans les premiers mois et 86% des nouveaux prennent la décision de rester dans les 6 premiers mois. Il y a donc une vraie réflexion à mener pour intégrer dans les meilleures conditions.

Les entreprises savent que c’est un investissement nécessaire ! ” souligne Nathaniel Philippe. Aujourd’hui, ce sujet est de plus en plus souvent abordé par les CEO eux-mêmes !

3. Le bien-être et l’expérience collaborateur selon Yuco

L’expérience collaborateur, c’est avant tout le ressenti des salariés au quotidien : comment se sentent-ils dans l’entreprise, comment est perçu leur rythme de travail …  La question du bien-être perçu est donc centrale : 52% des professionnels RH pensent que l’expérience collaborateur participe à l’amélioration de la qualité de vie.

En quoi une politique de bien-être favorise une expérience collaborateur positive ?

  • Des collaborateurs qui se sentent bien seront les premiers “ambassadeurs” de la marque employeur de leur entreprise. Pas anodin quand 95% des candidats se renseignent sur internet avant de postuler dans une entreprise !
  • On favorise la “symétrie des attentions” : en prenant en compte le bien-être des collaborateurs, ils se sentent respectés et motivés. Par ricochet, la relation avec les clients finaux sera d’autant plus qualitative.
  • Le bien-être est facteur de performance : les chiffres parlent d’eux-mêmes, 70% des CEO qui ont mis en place une politique de bien-être au travail témoignent de bénéfices sur la productivité.

Quelque soit le type d’entreprise ou même le climat social interne, opter pour une politique de bien-être n’est pas un “nice to have”. Selon Victory Orset “il s’agit de trouver un équilibre pour accompagner les personnes qui en ont besoin comme chez Mutuaide Assistance (Groupama): Yuco a lancé des ateliers sur la gestion du stress pour les personnes travaillant en call center”. Près d’un quart des salariés y ont participé !

 

Laure Girardot

Recevoir la newsletter RH