Se connecter
Culture & Organisation

[Infographie] Génération Y, la révolution de la carrière professionnelle en marche

Impatiente, autodidacte, hyper-connectée, revendicatrice et infidèle, la génération Y va-t-elle véritablement chambouler le monde de l’entreprise tel que nous le connaissons ?
C’est ce que nous allons voir ensemble.

Génération Y : Le Darwinisme en action

Nés entre les années 1980 et 2000, les membres de la génération Y ont grandi dans un contexte particulier. Enfants de la génération post 30 Glorieuses, ils ont vu leurs parents traverser des périodes très difficiles : crises financières, instabilité professionnelle et incertitude face à l’avenir.

Naturellement les « Yiers » se sont adaptés en réponse à cet environnement. Fini le « métro, boulot, dodo », place à de nouveaux paradigmes : entreprenariat, auto-apprentissage, hyperconnectivité, recherche d’avantages à court terme et besoin de liberté pour ne citer qu’eux. Mais cette génération fait face à un problème. Le monde de l’entreprise n’a, quant à lui, que peu changé depuis ces dernières décennies. Salariat, évolutions verticales et encadrement restant bien ancrés dans notre paysage économique.

Allons-nous inévitablement à l’encontre d’un clash entre une société qui reste sur ses positions et une génération qui bouscule les codes établis ? Pas si sûr.

Cette étude qui bouleverse les idées reçues

En 2017, une étude menée sur 1003 jeunes résidants en France par Viavoice, Manpowergroup et Les Echos START nuance tout ce que nous pouvons entendre sur cette « terrible » génération Y. Au travers de cette étude nous apprenons notamment que 40% des jeunes interrogés se disent optimistes vis-à-vis de leur situation professionnelle sur les années à venir. 25% d’entre eux seulement font preuves de pessimisme.

Plus surprenant encore, 55% des jeunes interviewés perçoivent le travail comme une source d’inspiration alors qu’il est une contrainte pour uniquement 33% d’entre eux.
Doit-on pour autant remettre en question tout ce que nous entendons sur cette génération ?
Non.

Une génération hétérogène

Parler de génération Y comme les médias en parlent bien trop souvent est une erreur car c’est faire une généralité. Certes, comme le dis Aurélien PREUD’HOMME (directeur de Viavoice), « Les 18-30 ans […] ont des exigences différentes de celles des générations précédentes » mais pour autant ils n’aspirent pas pour autant à bouleverser le monde de l’entreprise. Ce qu’ils veulent avant tout c’est trouver un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, c’est avoir de l’autonomie dans leur emploi et de trouver du sens dans ce qu’ils font. Pour certains jeunes de la génération Y cette quête passe par la case freelance, par la création d’entreprise ou par l’infopreunariat. Pour d’autres ça sera le télétravail. Quelques-uns choisiront la vie professionnelle « classique » alors que d’autres ne compteront pas leurs heures en travaillant dans une start-up. Il n’y a pas de généralité.

Les mentalités changent, l’approche du monde professionnel également mais contrairement à ce que beaucoup de médias avancent, cette transition a lieu se fait en douceur et non par la force.

 

Jérémy Coron

www.theletswork.org

Et si vous vous demandez comment arriver à attirer et fidéliser cette nouvelle génération qui arrive sur le marché du travail on vous donne la réponse en une infographie :

Télécharger l’infographie 

Recevoir la newsletter RH