Culture & Organisation

[Success story Mano Mano] L’épanouissement des salariés : un vecteur d’hypercroissance !

Passer de 2 à 370 salariés en moins de 6 ans ? Chiche ? Le leader du bricolage 3.0 l’a fait : 6 ans après son lancement et deux levées de fonds atteignant plus de 170 M€, ManoMano se positionne comme le leader européen de la distribution de bricolage et jardinage sur Internet. Il est présent dans 6 pays et se situe dans le top 30 des sites e-commerce français en termes d’audience. Une belle réussite qui annonce une année 2019 encore très positive. Leur secret ? Un large investissement dans l’Humain autour de 3 piliers : l’épanouissement des salariés, la cohésion d’équipe et une culture d’entreprise affirmée. Depuis plus d’un an, Mano Mano s’est entouré des coachs et experts Yuco pour accompagner cette hypercroissance en s’appuyant, toujours, sur le volet humain. Pari réussi : la start-up est classée dans le top 5 des entreprises qui offrent le meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée en France sur Glassdoor.

Tour d’horizon du partenariat Mano Mano* Yuco qui a su allier croissance et capital humain : activités, coaching et résultats tangibles.

L’attractivité des talents : le rôle d’une marque employeur partagée par tous

Qui dit croissance, dit recrutement : en 2019, l’entreprise a l’objectif d’embaucher 200 personnes entre Paris et Bordeaux ! C’est un enjeu fort pour les Fondateurs et le DRH mais pas à n’importe quel prix : ils s’appuient sur le facteur humain pour faire grandir l’entreprise sereinement. Pour cela, ils ont bâti une culture fondée sur le bien-être et le respect de l’équilibre des vies professionnelles et personnelles des salariés. Un facteur d’attractivité clé quand la moyenne d’âge est de 29 ans.

Grâce aux activités lancées avec Yuco, la marque employeur Mano Mano s’est construite sur une expérience collaborateur positive et épanouissante. Les salariés ont accès à un panel d’activités bien-être et à des coachs pour favoriser leur équilibre : yoga, méditation mais aussi du sport tel que la boxe ou la zumba… Didier de Stabenrath témoigne : “Yuco est une solution idéale pour proposer des activités variées à nos collaborateurs. Cela participe à développer notre marque employeur et permet le recrutement des meilleurs talents. C’est un cercle vertueux

Résultat ? Les indicateurs RH sont au vert ! Le turn-over est de 5 % alors que l’entreprise compte 70% de profils techs. Un record quand on connaît le chiffre moyen sur les profils tech (entre 25 et 35%). De plus, les salariés se sentent bien et le font savoir en dehors de l’entreprise : un autre levier d’attractivité. Voire, le plus important ? 79% des moins de 35 ans utilisent les réseaux sociaux pour rechercher un emploi et 95% des candidats font des recherches sur une entreprise avant d’y postuler.

Les salariés de Mano Mano sont, en effet, devenus de véritables ambassadeurs de l’entreprise :  

  • Sur Glassdoor : 98 % d’avis positifs dont 80% sur l’équilibre vie pro-perso et la pratique d’activités
  • Réseaux sociaux : 26 Publications générées sur les réseaux sociaux par les salariés de l’entreprise autour des activités Yuco

Bonne nouvelle car 78% des internautes feraient davantage confiance à leurs pairs qu’à la communication institutionnelle.

La croissance durable ? Une question de cohésion et d’épanouissement personnel

Philippe de Chanville, Co-fondateur de ManoMano, l’affirme : “L’objectif est de favoriser l’épanouissement personnel, au quotidien, en entreprise”. Selon lui, les activités proposées par les coachs Yuco favorisent l’équilibre de vie des collaborateurs car “ils ne restent pas assis devant leur ordinateurs”. Les coupures proposées dans la journée invitent à mieux gérer son stress et, donc, à développer la performance à long terme.  

George Durand, Développeur web souligne les effets vertueux des pauses au cours d’une journée de travail : “Si on peut tout simplement évacuer son stress, penser à autre chose, ça ne peut être que bénéfique pour l’employé et l’entreprise”.

Les chiffres montrent que les salariés ont adhéré au concept depuis un an :

  • 176 activités réalisées soit 3 par semaine
  • 100% des activités ont été créées à l’initiative des salariés sur l’application Yuco
  • 8 activités différentes par mois avec une note de 4,9/5 en moyenne
  • 88% des salariés inscrits sur la plateforme Yuco

Le top 3 des programmes ?  Boxe, yoga et méditation. Les activités proposées par Yuco ont fait écho à la culture Mano Mano : bien-être, épanouissement et vision collective. En effet, 7 personnes en moyenne ont participé aux activités.

Philippe de Chanville, va plus loin et inscrit l’entreprise dans un rôle plus sociétal : “L’objectif de tout cela est surtout de favoriser l’équilibre car derrière chaque personne, il y a une famille et un environnement humain”. Une approche holistique du capital humain au service de la performance durable. Une belle équation pour bâtir un nouveau modèle d’entreprise plus contributive et à impact positif.

Découvrez la vidéo du programme

Pour la semaine de la QVT, contactez nos experts !

Laure Girardot